L’ASSITEJ (Association Internationale du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse), fondée en 1965 par l’ATEJ, est une « invention » française.

Au début des années 60 existait en France depuis plusieurs années, une association qui avait pour objectif le développement du théâtre en direction des publics d’enfants et de jeunes : l’ATEJ (Association du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse). A sa direction, Léon CHANCEREL et Rose-Marie MOUDOUES ont bientôt ressenti la nécessité de créer un mouvement international dans le domaine du théâtre pour le jeune public. D’autant plus que l’Institut International du Théâtre (I.I.T. / I.T.I.) auprès de l’UNESCO avait abandonné cet aspect de la vie théâtrale.

En 1963-1964, l’ATEJ organise à Paris des réunions de concertation avec des représentants de pays des deux blocs européens (ouest / est) en vue de créer une organisation internationale. Les premiers pays participants sont l’Italie, la Belgique, les Pays Bas, l’Angleterre, la Roumanie, la Tchécoslovaquie.

En 1965, et en conclusion de ces rencontres, Rose-Marie MOUDOUES rédige les statuts de la future organisation.

Ces statuts sont adoptés au cours du Congrès International réuni à Paris à l’invitation de l’ATEJ (juin 1965).

L’adoption de ces statuts représente l’acte fondateur de la nouvelle organisation qui prend le nom d’ASSITEJ (Association Internationale du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse). De 1965 à 2011, l’ATEJ a assumé les fonctions de « Centre Français de l’ASSITEJ ».

En 2012, suite à un profond changement de nature des objectifs artistiques fondateurs de l’ASSITEJ, étendus à l’ensemble des arts de la scène (performing arts) comme aux multiples formes de pratiques culturelles en milieu scolaire, une association ASSITEJ France, distincte de l’ATEJ a été créée